HarmoS, Régionalisation, Enseignement spécialisé (intégration)… Toute l’histoire ici

2013

Le Grand Conseil neuchâtelois adhère à l’Accord-cadre sur la pédagogie spécialisée dont un des buts principaux est de promouvoir l’intégration et la formation des enfants et des jeunes à besoins éducatifs particuliers dans l’école ordinaire, ceci dans le respect des obligations découlant la Constitution fédérale, du Concordat HarmoS et de la loi fédérale sur l’élimination des inégalités frappant les personnes handicapées.

20 août 2012

Le Canton de Neuchâtel entre dans HarmoS, en choisissant l’option d’une organisation régionale avec le maintien des compétences communales. Naissance du Cercle scolaire de Val-de-Ruz.

On note comme principaux changements à la rentrée 2012:
– Le passage de la 8e année actuelle du secondaire au primaire (soit du cycle 3 au cycle 2)
– La mise en place des Cercles scolaires régionaux
– La professionnalisation de l’école, gérée désormais entièrement par des directions formées (FORDIF)

1er août 2009

Le concordat HarmoS, élaboré par la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP), entre en vigueur.

HarmoS est un nouveau concordat scolaire suisse. Il harmonise pour la première fois au niveau suisse la durée des degrés d’enseignement, leurs principaux objectifs et le passage de l’un à l’autre.

21 mai 2006

Les nouveaux articles constitutionnels sur la formation ont été acceptés par le peuple suisse, avec une majorité très nette de 86%, de même que par tous les cantons.

Désormais les autorités publiques (soit les cantons) sont tenues par la Constitution de réglementer de manière uniforme partout en Suisse certains paramètres fondamentaux du système éducatif.